Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Jean-Charles Dupont de l'Eure

"Issu d’une famille de petite bourgeoisie, fils de Pierre-Nicolas Dupont, marchand de bestiaux au Neubourg, et de Marthe Anson, Jacques Charles Dupont étudia le droit sous la direction du célèbre avocat Férey, qui était un de ses parents, et fut reçu en 1789 avocat au parlement de Normandie.

Après la création du département de l’Eure le 4 mars 1790, il se fit appeler Dupont de l’Eure pour se distinguer d’un homme politique appelé aussi Dupont, et entama une brillante carrière judiciaire et politique : le jour anniversaire de ses 25 ans, ses concitoyens l’élurent officier municipal du Neubourg (27 février 1792). Administrateur du district de Louviers (20 novembre 1793 - 30 brumaire an II), juge au tribunal civil de cette ville (17 janvier 1794 - 28 nivôse an II), il fut nommé en l’an V substitut du commissaire du Directoire exécutif près le tribunal de l’Eure puis, en l’an VI, accusateur public près le tribunal criminel de l’Eure.

Le 14 avril 1798 (25 germinal an VI), sous le Directoire, il fut élu député de l’Eure au Conseil des Cinq-Cents . Il ne joua dans cette assemblée qu’un rôle effacé, se montra favorable au coup d’État du 18 brumaire et fut nommé, sous le Consulat, conseiller au tribunal d’appel de Rouen puis, peu après, président du tribunal criminel de l’Eure et chevalier de la Légion d’honneur le 14 juin 1804 (25 prairial an XII). Il montra dans ses fonctions de magistrat une courageuse indépendance vis-à-vis des exigences du gouvernement impérial, notamment dans le procès intenté à une famille noble qu’on voulait impliquer dans la chouannerie et qu’il innocenta (11 mars 1809). (...)"

Un parallèle y est effectué avec Eva Joly, candidate à l'élection présidentielle pour Europe Ecologie Les Verts.

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité