Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Philippe Streiff : le combat d'une vie

" Celui qui espère est déjà sauvé de sa condition. L’espérance, c’est ce fruit mûr sur la branche impatient d’être cueilli, d’être révélé. Philippe s’est révélé à lui-même quand son corps, autrefois prompt à la tâche, devint sa prison, quand son cœur et sa tête engourdis de trop vaines et ardentes pensées lâchèrent prises, quand enfin il accepta l’inacceptable mais surtout et précisément quand l’espérance frappa à sa porte, qu’il sut capter toute sa lumière et profiter de ses bienfaits. Tous se souviennent de son regard bleu intense, profond, presque métallique (toujours aussi magnifique  d’ailleurs !). Tous se souviennent de son ardeur, de sa rigueur, de son sourire éclatant et de sa profonde détermination jusqu’au boutisme. Un visage et derrière ce visage un nom Philippe Streiff. Brillant pilote de Formule 1, son parcours fulgurant s’arrêtera net en mars 1989 lors des essais à Rio de Janeiro au grand prix du Brésil. Il ressortira de ce grave accident tétraplégique. Sportif accompli, lui qui avait si souvent combattu la route, les éléments, la malchance, allait devoir livrer son plus difficile combat. Un combat inégal, sournois, une bataille pour la vie ou la mort, pour les siens. Une lutte contre soi-même et au bout la vie à nouveau, plus précieuse que jamais, une vie tournée vers les autres. Parce que le moins commun des mortels se révèle dans l’adversité, Philippe Streiff est devenu un exemple de courage et de ténacité. Issu d’une famille modeste, Philippe Streiff a gravi seul les échelons de la notoriété. Il s’est construit par sa seule volonté, entouré de l’affection des siens. (...)"

Dossier du mois - février 2012 - Le Paris London n°21

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité