Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

L'inauguration du centre abbé Pierre

" Il est difficile d’échapper à sa condition sociale. L’abbé Pierre avait compris, bien avant l’heure, l’urgence de la solidarité et du partage. Clairvoyant, il avait saisi l’extrême désœuvrement de ceux qui vivaient dans un profond dénuement. Jamais, il ne jugera un écart de conduite car il savait mieux que quiconque que la pauvreté engendre bien des maux. Il fut l’un des premiers indignés, celui qui se lève, qui affronte aux noms des autres et pour les autres. Ses  coups de
gueule comme ses cris du cœur seront toujours conduits avec une extrême intelligence auprès des autorités, afin de réveiller les consciences. Et même s’il fut député bien malgré lui. Intuitif et spontané l’Abbé Pierre sut se retirer en devinant que derrière l’étiquette, il lui faudrait  un jour ou l’autre renier certaines valeurs chères à son cœur. (...)"

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité