Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Martial Chottard, l'œuvre de l'araignée

" Lorsqu’une araignée tisse sa toile, elle prend grand soin à l’installer de manière à ce que sa proie ne puisse pas s’en sortir. Elle met en place tous les éléments dont la nature l’a dotée afin de réaliser son acte tranquillement en guettant dans l’ombre le moment propice où elle pourra intervenir. Semblable à une araignée un meurtrier a tissé sa toile à Florence un jour de mai, une toile si bien ficelée sous des dédales de probabilités que la justice Italienne a bien du mal à s’extraire de ce collant tissage. Nous sommes le 9 mai 2002 à Florence et la vie de la Famille Chottard va basculer dans l’horreur et la désolation. L’horreur parce qu’un crime odieux vient d’être commis et la désolation car se trouver au mauvais moment au mauvais endroit n’arrive pas qu’aux autres. (...) "

Dossier du mois - Le Paris London n° 3 - juin 2010

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité