Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Mieux vivre : L’esprit de vengeance

" Blottie dans vos bras jusqu’à la déraison, ne supportant que l’épaisse couverture de votre noirceur, j’ai mûri pas à pas le fruit de mon agitation. Ne supportant aucun reproche de votre part ma vengeance a pris racine entre vos mains. Votre regard appuyé ne me laissait supposer rien de bon, qu’importe, je détenais la solution à mes nuits sans sommeil, cogitant l’heureux moment où je vous verrais sanglotant, seul et abandonné de tous. Il ne m’était pas venu à l’esprit qu’en vous voyant ainsi, mon revirement serait total. Mon coeur endurci de tant de malheurs ne pouvait se contenter d’une pâle vengeance, il me fallait encore ce contentement qui n’arrive jamais même lorsque l’acte est accompli. J’ai su en plongeant mon regarddans le votre que le prix de cette déterminationà vous détruire n’avait d’égale que l’immense dégoût de votre position. Pourquoi la vengeance était aussi répugnante à ce moment du fait que l’acte en lui-même. Je compris bien après que j’avais passé ma vie à poursuivre inlassablement ma quête d’une absolue vérité qui ne viendrait jamais. Ecoeurée par la clarté de mon discernement, la vengeance s’en est allée comme elle était venue, sans bruit, sans mot, fade et réconciliée avec son jugement, il était temps de frapper à une autre porte. "

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité