Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Le château de Beaumesnil, côté jardin

" Potager de référence, c’est la nouvelle étoile que vient d’inscrire, sur son fanion, le château de Beaumesnil, joyau du XIIIe siècle qui recèle, en ses murs entourés de douves, de nombreux trésors d’époque, et abrite le musée de la reliure. Une curiosité unique dans la région. De style baroque, bâti de 1633 à 1640, souvent qualifié de Petit Versailles normand, il est entouré d’un parc et de jardins d’agrément, non moins remarquables, qui méritent le détour. On y découvre la patte de Lenôtre, architecte-paysagiste du roi, à travers le savoir-faire de son assistant, La Quintine, qui en a dessiné les contours. Haut-lieu de la Culture, le château de Beaumesnil sert, fréquemment, d’écrin à d’éminents artistes. Récemment encore, Marie-Christine Barrault y parrainait le festival littéraire organisé par son président, Eric Linnartz. La «Magie des Mots» a connu un grand succès auprès du public nombreux et averti. Par ailleurs, certains ont encore en tête la magnifique prestation du Théâtre National Populaire (TNP) venu donner, à Beaumesnil, dans les années 50, le Don Juan de Molière, avec Jean Vilar, entouré d’une distribution prestigieuse. mais notre propos, aujourd’hui, est d’entretenir le lecteur d’un autre artiste qui sévit dans le giron du château, Frédéric Lamblin, à l’origine éducateur social et formateur dans le domaine des espaces verts, qui s’est découvert une passion pour le jardinage et la production biologique, bientôt rejoint par Natacha, qui avait entrepris des études d’architecture, et Armelle, chimiste. Une triple reconversion étonnante qui évolue au sein du domaine du château mais de manière totalement indépendante. (...) "

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité