Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Richard Allan, l'homme aux 8000 femmes

" Les préjugés ne naissent pas avec nous, ils nous sont transmis. Libre à nous de nous faire notre propre opinion. Seule l’expérience nous permettra d’acquérir la maturité suffisante afin de comprendre le pourquoi des choses. L’incompréhension c’est ce grand réservoir qui emplit nos veines et notre coeur d’une substance plus nocive qu’un poison mortel, il n’existe pas de limite en cette matière. Lorsque l’on parle d’amour il existe des codes tels que la séduction et le parfum qu’elle dégage, l’affection, le coup de foudre, l’attirance physique et le sexe. Au fil du temps le jeu amoureux ne cessa d’évoluer et si autrefois montrer une cheville restait du dernier impudent, depuis mai 1968 la révolution sexuelle est bien ancrée. L’oeil souvent en alerte ne cesse d’être apostrophé, sollicité par les corps dénudés. Symbole d’une société avide de plaisirs et de liberté, excédée par une pudibonderie maladive le sexe ne pouvait que prendre une place de choix. (...) "

Dossier du mois - Le Paris London n° 9 - janvier 2011

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité