Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Edito d'Annie Bocquet

" Hier reçu en grande pompe, demain banni ! En un quart de seconde, la frontière est mince entre victime et bourreau. Lespolitiques manient fort bien le « langage » et savent toujours à quel moment il est important de retourner sa veste histoire de ne pas être du mauvais côté de la barrière. C’est cela le fruit de la diplomatie, delongues années de « cirage de pompes » afin de rester dans le réseau. Demain ! Ami ou ennemi ? Combien ont le courage d’accepter leurs alliances aujourd’hui coupables ? Il est difficile d’effacer d’un revers de main nos écarts de jugement et de conduite, lorsque l’argent trône en maître, les valeurs s’enfuient vite comme suspendues par un fil invisible sur l’échelle de notre conscience. La politique de demain, c’est être capable de dire non à une diplomatie qui s’enrichit de ses nombreux mensonges au détriment d’une vérité moins reluisante. Sans vérité aucun espoir de partage, ni d’avenir. La jeunesse de demain doit comprendre que pour changer un état de fait, il est essentiel de ne pas s’accommoder de ce qui arrange. Il est primordial de se faire sa propre opinion et ne pas se laisser influencer par un système ou les fondations sont gangrénées. Si votre frêle embarcation se trouve prise au milieu d’un océan tourmenté, sans doute vous dites-vous qu’avec vos faibles moyens vous ne parviendrez jamais à vous en sortir. (...) "

Edito d'Annie Bocquet - Le Paris London n°11 - mars 2011

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité