Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Le centre Gilbert Raby

" En réécrivant la scène, ils aspirent à recréer le scénario de leur vie, tout effacer et tout recommencer. Ils ont tiré le diable par la queue et l’ont invité à aller se faire pendre ailleurs. Le plus humblement du monde, ils gravissent marche par marche les durs escaliers qui mènent à la rédemption. Combien de fois ont-ils rêvé ce moment ? Le jour où le manque ne se ferait plus sentir, où la dépendance dans son indicible arrogance ne les ferait plus se tordre de douleur. Alors dans leur quête infernale, vomissant leur vie passée, ils ont soigneusement refermé la porte en espérant ne jamais la rouvrir. A tous ceux qui pensent que rien n’est impossible ! Afin de rencontrer les « combattants de l’apocalypse », le Paris London s’est rendu au Centre Gilbert Raby, un centre de référence en matière de dépendance à l’alcool et aux produits illicites. C’est ainsi qu’en pleine fête médiévale, nous avons visité les nouveaux locaux en compagnie du directeur Bruno Tranchant et de Michel Taboulet, président de la Santé de la Famille. Le nouveau centre est à la pointe du modernisme, les chambres sont spacieuses et claires. Un ensemble de choses qui fait que l’envie de s’en sortir, avec l’aide des médecins devient tout de suite moins difficile. La Santé de la Famille est un mouvement d’entraide pour les personnes en difficulté, dépendante de l’alcool et autres produits. Une association à caractère aussi bien préventif, qu’en accompagnement. Nous avons également rencontré un médecin chef psychiatre infiniment apprécié des patients, un médecin généraliste « fraîchement débarqué » des patients solidaires et un cadre magnifique. A noter que le Centre Raby fut, à une époque, la demeure d’une très belle et très convoitée artiste. (...) "

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité