Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Edito d'Annie Bocquet

" La misère est l’hostie consacrée d’un gouvernement. Chaque jour, le peuple tire la langue, prie pour qu’elle ne descende pas plus bas mais rien ne semble freiner sa descente aux enfers. Comment capter l’attention de ceux qui pensent que détenir un siège, c’est déjà ça ? Lorsque l’Assemblée Nationale se gausse, c’est le citoyen qui pleure ! A grands renforts de taxes et de « superlatifs », nous allons renflouer les caisses de l’Etat et faire le jeu des banques. Si nous étions dans un jeu vidéo, nous pourrions recommencer à zéro et améliorer notre score, mais nous sommes dans la vraie vie et les spéculations vont bon train ! La vie compte ses précieux cadeaux sur le bout des doigts, un peu comme une comptabilité, un pacte secret s’installe entre celui qui donne et celui qui reçoit. Un jour, l’addition tombe et là ça fait mal ! Mais jusqu’à quand devrons-nous payer « soi disant pour les plus démunis » ? Pour réparer les fautes des démagogues, des spéculateurs en tout genre ! (...) "

Edito d'Annie Bocquet - Le Paris London n° 16 - septembre 2011

 

Revenir au sommaire du magazine


nick le juge

 

Votre publicité