Magazines

Newsletter

Les péripéties d'Annie

 

Danton

" Né à Arcis-sur-Aube en 1759, mort à Paris en 1794, Danton est issu d’une famille de la petite bourgeoisie. Petit-fils d’huissier et fils d’avocat, c’est très naturellement qu’il s’orientera vers le droit. Sa mère reste veuve avec six enfants dès 1762 et il est mis en nourrice dans une ferme où il fait une chute qui lui écrase le nez et lui déforme les lèvres. Après de médiocres études au petit séminaire de Troyes, puis chez les Oratoriens de Troyes, il refuse d’entreprendre une carrière ecclésiastique. Danton part pour Paris, travaille dans un cabinet d’avocat. Puis il passe six mois à la faculté de Reims où il achète une licence en droit, comme il est possible de le faire à la fin de l’Ancien Régime.

Inscrit au barreau de Paris, il ne plaide guère, préférant fréquenter les cafés où il se fait de nombreux amis. Son mariage avec la fille d’un riche cafetier parisien lui permet d’obtenir la charge d’avocat au Conseil du roi en 1787. (...) "

Un parallèle est effectué avec Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle.

 

Revenir au sommaire du magazine

 


nick le juge

 

Votre publicité